citation

" Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux . " Marcel Proust

Traduire

mercredi 9 octobre 2013

La caragouille rosée !

Il est seul ...





Ils sont à deux ...





Ou bien à trois ...





Parfois , en grandes colonies ...



La caragouille rosée est un petit escargot, blanc ou beige, très courant autour de la Méditerranée. Il est souvent appelé escargot blanc, mais ce nom est aussi utilisé pour un grand nombre d'autres escargots. Son nom scientifique est Theba pisana, mais il est connu sous un grand nombre de noms différents, selon les régions. Ces escargots se regroupent ensemble, collés en grappes plus ou moins nombreuses au sommet des tiges, notamment celles de fenouil.





La caragouille rosée est un escargot assez petit, dont la coquille mesure entre 1 et 2,5 centimètres de diamètre ; la coquille est claire, allant du blanc au beige, en passant par le brun-rosé, et peut, être ou non, ornée de traits marrons formant des spirales autour de la coquille. Il existe donc des caragouilles rosées très différentes les unes des autres, et il est bien difficile de les identifier, surtout qu'une autre espèce, la caragouille globuleuse, vit dans les mêmes milieux, et lui ressemble beaucoup! 






La caragouille rosée vit dans les milieux secs et sableux, dans les garrigues et à proximité des plages. Cet escargot résiste très bien à la sècheresse : quand il fait trop chaud, et, surtout, trop sec, il monte par groupe en haut des tiges, pour s'éloigner du sol brûlant, et s'enferme dans sa coquille pour estiver.
On peut ainsi le trouver en grand nombre, notamment sur les tiges de fenouil, une plante aux tiges particulièrement hautes, qui dépassent souvent des autres plantes.


Ce sont des " limaçouns " coquets et raffinés que j'ai rencontrés.
Ils avaient estivé dans les hautes tiges de lavande qui commençait à sécher .
Estiver dans le parfum !!! Hum !














Limaçoun " a l'aïgo sau "

 
Autrefois dans les villes , une marchande colportait sa marmite, dans laquelle elle puisait les escargots cuits avec une écumoire puis en remplissait un cornet de papier aux clients gourmands, des hommes en priorité, qui tiraient une épingle du revers de leur veston pour extraire la bestiole de sa coquille...
Elle déambulait comme le fait encore le marchand de marrons rôtis en criant :
 " A l’aigo sau lei limaçoun, ne'n a dei gros e dei pichoun "


Les escargots sont mis à baver dans une bassine où l'on a mouillé une poignée de gros sel avec du vinaigre de vin basique , ensuite rinçage vigoureux dans plusieurs eaux et c'est fini.
 Enfin, on prépare un court bouillon avec de l'eau salée, 2 tigettes de fenouil sauvage , de l'ail (au moins une belle gousse coupée en morceaux)laurier, thym, poivre et surtout, 2 ou 3 écorces d'orange séchée.

Lorsque la marmite bouillonne, on y jette les escargots où ils cuisent 15 minutes environ. Bien écumer.

À table, on a besoin d'une pique en métal recourbée pour tirer les escargots tout chauds et se régaler de si peu en suçant bruyamment les coquilles !!!





 








 







 


23 commentaires :

  1. il ne doit pas avoir grand chose à manger à l'intérieur de ces coquilles.... tes photos sont comme d'hab....superbes....passe une bien agréable journée

    RépondreSupprimer
  2. très belle série, celles dans la lavande sont superbement douces
    telos

    RépondreSupprimer
  3. la caragouille...quel joli nom et comme elle convient bien à ce petit escargot

    RépondreSupprimer
  4. J'aime les voir grimper un peu partout par ici mais j'étais à mille lieu d'imaginer qu'on pouvait les manger ! Bravo pour ce belle article. Bises. Joëlle

    RépondreSupprimer
  5. Alors là manger ces petites bêtes, je n'aurai jamais imaginer, mais pourquoi pas effectivement. Il y en a beaucoup au bord du littoral océanique également, et effectivement lorsqu'on les voit ils ont pris leur quartier d'été en haut des plantes. Merci Andrée Bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Un joli noùme et de jolies photos.
    Merci

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connaissais pas le nom de ces escargots et je trouve leurs nom très poètique!
    Belle journée à toi.

    RépondreSupprimer
  8. Jolies photos mais on ne risque pas de les ramasser pour les manger !
    Bon mercredi
    Bisoux


    RépondreSupprimer
  9. un nom que je ne connaissais pas dans le nord on dit des caracoles

    RépondreSupprimer
  10. Quel nom délicieux que celui de “caragouille”, ton blog ce matin exhale une bouffée de lavande, de Provence et de scènes de santons ...

    (j’imagine que ce ne sont pas les caragouilles qu’on cuisine “a l'aïgo sau” ?)

    “ La caragouille et le limaçoun “ quel beau titre pour un conte ave l’accent... “un savant tout gris portant monocle errait dans la garrigue en se désespérant de ne pas pouvoir distinguer la caragouille rosée de la caragouille globuleuse”

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connaissais pas son petit nom
    Il y en a beaucoup par chez nous egalement , mais ce n'est sans doute pas les mêmes
    Merci pour tes renseignements
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Andrée
    Cet escargot se fond dans la déco en toute beauté
    Bisous et douce journée
    Frieda

    RépondreSupprimer
  13. de très belles photos comme toujours ! Ils doivent être bien dans la lavande !
    bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  14. "Tout ce que vous avez toujours souhaité savoir sur la caragouille sans jamais oser le demander"... Un beau reportage. Merci André. L'avant dernière photo est un vrai tableau.

    RépondreSupprimer
  15. En voilà que je n'ai pas pris en photo, mais tu as raison de les mettre à l'honneur
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  16. Un petit bijou pour enjoliver un peu tout!

    Hélène*

    RépondreSupprimer
  17. C'est un petit personnage tout plat.

    RépondreSupprimer
  18. Il est beau ce petit escargot et belle explication.
    Tes photos sont toujours magnifiques .
    Amicalement Andrée.

    RépondreSupprimer
  19. Caragouille, comme c'est joli ! ta page sent la garrigue et l'accent chantant du Sud magnifiés par la musicalité des mots et la poésie de tes photos.
    Merci pour ce clin d'oeil Erato !

    pauvres caragouilles
    entre lavandes et marmite
    bijoux gourmands

    Bisous et belle journée,
    Plume .

    RépondreSupprimer
  20. Son corps doit être minuscule et peu de chair à manger.
    J'aime voir les escargots accrochés ainsi aux herbes. Toutefois, je me risque de moins en moins à les prendre en photo, car pas facile à bien rendre la netteté avec la forme arrondie.
    Bises et bonne fin de soirée Andrée !

    RépondreSupprimer
  21. coucou du VAR bonne soirée les températures on bien descendue !! ciel gris et pluie annoncé attention au orage pour cette nuit ninou83

    RépondreSupprimer
  22. Je comprends pourquoi mon gendre les appelle les cagouilles. bisous EVELYNE

    RépondreSupprimer
  23. Merci pour ces photos bien expliquée ... souvenirs de Provence et d'enfance !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.



Un grand merci pour votre visite ......

A bientôt ......